AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hegel, la poésie et le métalangage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Never
titulaire
titulaire


Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Hegel, la poésie et le métalangage   Mer 10 Jan - 10:44

Je crois qu'il y a méprise sur le sens du mot "métalangage".
Ni le langage corporel ni la poésie ne me semblent pouvoir s'assimiler à un métalangage.
Au contraire, même.

Le métalangage (terme de Jakobson linguiste) est un langage qui sert à parler d'une langue, à la décrire. La grammaire, par exemple, fait partie du métalangage.

Le métalangage est tout sauf spontané, naturel et immédiat. C'est une forme de maîtrise, de contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abfaboune
big boss
big boss
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 45
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Hegel, la poésie et le métalangage   Mer 10 Jan - 10:59

Pour avoir sans doute mal lu les références que tu citais avec Artem, j'assimilais métalangage et langage corporel.

Pour le lien avec la poésie, Artem a trouvé ça audacieux dans son commentaire sur le post en question sur le blog.

Si je ne l'étais pas, ça se saurait !

Mais je veux bien que tu m'expliques les différences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abfaboune.blogspot.com
Never
titulaire
titulaire


Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Hegel, la poésie et le métalangage   Mer 10 Jan - 11:08

Mal lu,peut-être pas, mais trop vite, en diagonale Very Happy (demande à vibi, elle est spécialiste de ce genre de... lecture)

Tu fais tout comme ça ? affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abfaboune
big boss
big boss
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 45
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Hegel, la poésie et le métalangage   Mer 10 Jan - 11:24

Hihi, ouais, tout comme ça, en diagonale, sans être attentif, et sans les mains ni bisous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abfaboune.blogspot.com
Never
titulaire
titulaire


Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Hegel, la poésie et le métalangage   Mer 10 Jan - 11:28

Citation :
http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9talangage
Un métalangage est un formalisme conçu pour décrire rigoureusement un langage.
Si le langage en question est décrit par une grammaire, la description de la grammaire est le métalangage. Ainsi le langage des expressions rationnelles ou la Forme de Backus-Naur en informatique sont des métalangages.

Citation :
http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/fast.exe?mot=m%E9talangage
MÉTALANGAGE, subst. masc.
LINGUISTIQUE
A. Modèle formalisé d'un langage, destiné à en rendre compte.
Langage de description adapté à une définition formelle des langages de programmation qui est un moyen symbolique de représenter les équations définissant le langage (d'apr. LE GARFF 1975).
B. Langage naturel considéré dans une fonction spécifique qui consiste à parler du langage lui-même`` (REY Sémiot. 1979):

P. ext. Langage parlant d'un système de signification autre que le langage lui-même. La sémiologie, par exemple, est un métalangage, puisqu'elle prend en charge à titre de système second un langage premier (ou langage-objet) qui est le système étudié; et ce système-objet est signifié à travers le métalangage de sémiologie. La notion de métalangage ne doit pas être réservée aux langages scientifiques; lorsque le langage articulé, dans son état dénoté, prend en charge un système d'objets signifiants, il se constitue en «opération», c'est-à-dire en métalangage: c'est le cas, par exemple, du journal de Mode qui «parle» les significations du vêtement (R. BARTHES ds Communications, no4, 1964, p.131).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abfaboune
big boss
big boss
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 45
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Hegel, la poésie et le métalangage   Mer 10 Jan - 11:46

surprise

Pffff t'es rude là Never, je n'en suis qu'à mon troisième café.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abfaboune.blogspot.com
artem
Invité



MessageSujet: Re: Hegel, la poésie et le métalangage   Mer 10 Jan - 12:59

Oooops Embarassed

sorrry Never, effectivement on a mélangé "méta-langage" ou même plutôt "méta-communication" (qui s'applique mieux à ce dont on parlait je crois) et "langage analogique"....

Donc petite piqûre de rappel sur ces notions, en langage simple pour ceux (comme moi) qui ont du mal à boire du café le matin :

"(...)c'est seulement en méta-communiquant, c'est à dire en parlant sur le contenu de notre communication, que nous pouvons véritablement faire évoluer ou changer nos comportements."

"La communication digitale est de nature symbolique. Ces symboles sont les mots que l'on emploie pour désigner les choses (...). La communication digitale possède une syntaxe logique souple, précise et pratique, qui se prête facilement à l'abstraction. Elle définit le contenu de la relation" = discours construit

"Toute communication non verbale est une communication de nature analogique. C'est une communication primitive et animale, riche de sens et directement compréhensible même entre espèces différentes. L'expression de nos sentiments, qui est la base de nos relations interpersonnelles, est un exemple de communication analogique. Il est, de plus, difficile de mentir dans le domaine analogique.

La communication analogique (...) peut s’avérer ambiguë par manque de discriminant. Par exemple, les larmes peuvent exprimer la joie ou la peine, tout dépendra du contexte. (...)Pour lever dans certains cas l'ambiguïté propre à ce mode de communication, il faut le traduire, c’est-à-dire passer de l'analogique au digital, ou encore parler sur la relation, c’est-à-dire méta-communiquer. Naturellement, cette traduction, comme toute traduction, soulève le problème de la distorsion et de la perte d'information."

extraits de l'article de M.Perrin "la communication interpersonnelle que j'avais déniché sur le sujet sur les s..... Wink1
Revenir en haut Aller en bas
Abfaboune
big boss
big boss
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 45
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Hegel, la poésie et le métalangage   Mer 10 Jan - 13:26

Ok mesdames au gros QI, je vais corriger le post sur le blog de ce pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abfaboune.blogspot.com
artem
Invité



MessageSujet: Re: Hegel, la poésie et le métalangage   Mer 10 Jan - 13:41

Abfaboune a écrit:
Ok mesdames au gros QI
boh, parle pour Never !

moi j'métais gourrée comme toi ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Abfaboune
big boss
big boss
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 45
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Hegel, la poésie et le métalangage   Mer 10 Jan - 13:53

Nan nan, je te mettais dedans aussi, avec de grosses qualités supplémentaires... ange

Pas taper !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abfaboune.blogspot.com
artem
Invité



MessageSujet: Re: Hegel, la poésie et le métalangage   Mer 10 Jan - 14:21

et dans ton post tu parlais de poésie c'est ça ? scratch

Laugh
Revenir en haut Aller en bas
Abfaboune
big boss
big boss
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 45
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Hegel, la poésie et le métalangage   Mer 10 Jan - 15:20

Je parlais de ta générosité bien sûr ! Wink1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abfaboune.blogspot.com
Never
titulaire
titulaire


Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Hegel, la poésie et le métalangage   Sam 13 Jan - 21:05

Abfaboune a écrit:
Ok mesdames au gros QI

c'est ton critère de base, ça !

sublimation, tu te souviens ? Wink1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abfaboune
big boss
big boss
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 45
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Hegel, la poésie et le métalangage   Sam 13 Jan - 21:09

Je ne couche qu'avec des femmes sublimes nan mé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abfaboune.blogspot.com
artem
Invité



MessageSujet: Re: Hegel, la poésie et le métalangage   Dim 14 Jan - 16:40

Never a écrit:
Abfaboune a écrit:
Ok mesdames au gros QI
c'est ton critère de base, ça !
sublimation, tu te souviens ? Wink1

Argh, Never, Help !
j'arrive pas à voir le rapport entre le fait de craquer pour les gros QI (ce qui est aussi mon cas...) et la sublimation No

Pour changer, petite définition :

"La sublimation est le processus postulé par Freud pour rendre compte d'activités humaines apparemment sans rapport avec la sexualité, mais qui trouveraient leur ressort dans la force de la pulsion sexuelle. Freud a décrit comme activités de sublimation principalement l'activité artistique et l'investigation intellectuelle. La pulsion est dite sublimée dans la mesure où elle est dérivée vers un nouveau but non sexuel et où elle vise des objets socialement valorisés."

Connaissant un peu le monde de l'art, la sublimation est une notion qui ne m'est pas inconnue...

Peux-tu éclairer ma lanterne ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Never
titulaire
titulaire


Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Hegel, la poésie et le métalangage   Dim 14 Jan - 17:09

Plus je sublime, plus j'ai l'air intelligente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abfaboune
big boss
big boss
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 45
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Hegel, la poésie et le métalangage   Dim 14 Jan - 17:13

En tous cas, je sais pas si ça me donne l'air plus intelligent, mais moi, sans sexe, ça m'intéresse pas ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abfaboune.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hegel, la poésie et le métalangage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hegel, la poésie et le métalangage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
abfaboune - le forum :: Du mumuse - sujets légers (quoique) :: musique, bouquins et réflexions-
Sauter vers: